dimanche 14 mars 2010

Le test de Zarketype




Dragontigre a eu, il y a quelques jours, la gentillesse de me faire parvenir la version alpha de son jeu Zarketype. Celui-ci est fondé sur le même moteur que les Rois du Ring : les cartes à jouer déterminant la direction des attaques et celles des déplacements. Toutefois, comme son nom l'indique, il s'agit jouer avec des archétypes (qui s'approchent en fait plus de "stéréotypes" ou d'"hypertypes) : un cogneur, un tireur, un mage, un soigneur et un monstre.
Chacun de ces derniers dispose de capacités spéciales.
Je ne m'étendrai pas plus avant sur les règles car je crois que l'auteur attend le retour des tests pour le faire.

J'ai donc testé le jeu, ce soir, avec mon fils. Après avoir relu les règles ensemble, nous nous sommes lancés : pour la zone de jeu, quatre tuiles carré de 5x5 de Mage Knight Dungeon; quelques figurines D&D, un paquet de 52 cartes, quelques marqueurs....

Nous avons adoré !
Le jeu est très plaisant et dynamique. La gestion des cartes est bien plus complexe que dans les Rois du Ring : le nombre de figurines, leurs pouvoirs, y sont pour beaucoup. Il est nécessaire de prévoir, d'anticiper un minimum les possibilités de son adversaire.
Avec un peu de distance, je m'aperçois qu'il n'est pas pertinent de comparer ces deux jeux. Excepté l'utilisation des cartes, ils n'ont en fait rien à voir.

Mon fils a très vite (en tout cas beaucoup plus vite que moi...) compris toute la subtilité du jeu.
Il a d'abord tenté de neutraliser le plus rapidement possible mon soigneur à l'aide de son tireur : sans soigneur, la partie est susceptible de s'écourter considérablement.
N'y parvenant pas, il a usé de tirs massifs sur mon propre tireur qui a été rapidement mis hors de combat.



Mon monstre s'est fait contrôler par le mage adverse: un gros coup de hache sur mon magicien et recul des trois cases que j'avais galéré à rejoindre (le monstre est lent par rapport aux autres).

Enfin, j'ai commis des erreurs alors que mon fils jouait au millimètre.
Bilan trois figurines au sol, une qui était en passe de l'être face à 2 figurines souffrant de blessure critique.

Il est à noter qu'il faut avoir une bonne heure/ 1 heure et demi devant soi. Ce n'est plus un jeu "apéritif" qui se joue entre deux sessions ou avant celles-ci.

Un grand bravo donc à Dragontigre pour cet excellent jeu auquel je pense rejouer très rapidement (mon fils sera là pour me le rappeler)...


1 commentaire:

Archiviste Dragontigre a dit…

Content que ça vous ait plu et que ça ait permis de ressortir le matos de MKD. ;)

Vous avez joué un mode "Survivor" non ?

J'ai aussi constaté que ça durait pas mal et qu'on n'était plus dans le jeu rapide. Mais je l'espère, toujours dans un jeu plaisant à jouer...

Je crois que c'est assez typique du mode de jeu, dés lors qu'on a plusieurs persos chacun, quel que soit le jeu (j'ai constaté la même chose avec Tannhauser, qui a aussi des modes de jeux différents).

Par rapport aux Rois du Rings... c'est vrai que finalement il ne reste que le "moteur" de la source. Mais quelle source!