mercredi 13 janvier 2010

there and back again


Cette période de l'année, comme toutes les années, est particulièrement intense pour moi au niveau du boulot : cours qui s'enchaînent, préparation des concours blancs, visites de stagiaires, etc. Mes activités ludiques en prennent un grand coup et ce blog est souvent réduit au silence.
Mais il y a (cette année) une raison supplémentaire à ce silence prolongé. Une raison qui a un rapport direct avec... mon dernier post où je parlais de "came numérique"... Le jeu League of Legends en est, en grand partie, responsable. Je dois ajouter à cela une autre dope que l'on m'a offert à Noël : Dragon Age Origins !



Pour celui qui aime les vrais jeux de rôles informatiques, ce jeu est un véritable must. Totalement immersif, il me fait renouer avec les émotions et les sensations éprouvées quand j'étais gosse où ado devant des jeux comme Tyrann sur Oric Atmos ou Dungeon master sur Atari 520 ST.
On gére un groupe de personnage, un inventaire, des sorts, des postures de combat, des compétences, des caractéristques, etc. Grâce à un système très ingénieux de "pause active" (qui permet d'arrêter le combat pour mettre au point une stratégie, des déplacements, des coups, des sorts, diverses actions -boire une potion par exemple-), les rencontres sont passionnantes, haletantes et encore terriblement stressantes.


Sans être foncièrement original, le scénario est assez bien foutu. On peut y voir des références à peine masquées à différents univers médiévaux de D&D, notamment celui de Greyhawk. Et oui, le jeu n'est pas sous licence Wizards of the Coast mais il ressemble à s'y méprendre à un Baldur's gate. D'aucuns prétendent qu'il s'agit de son digne successeur, après bien des essais infructueux commis par différents studios.

Si vous aimez les JDR, si vous aimez D&D, si n'avez pas peur de vous faire happer dans une dimesion parallèle, je n'ai qu'un conseil : ACHETEZ !
Pour ceux qui n'auraient pas une configuration PC adéquate, il faut savoir que le jeu existe aussi sur PS3 et Xbox 360...

Une critique complète et éclairante du jeu sur : jeux video.com


A part ça, j'ai quand même réussi à jouer IRL. Je ne parlerai pas ici d'une session de jeux de rôles (D&D 4) dont tous les superlatifs ne seraient pas à même de transcrire l'incroyable alchimie produite : un moment simplement inoubliable, durant tout un week-end.

Niveau figs, j'ai fait plusieurs parties. En vrac : Heroscape (avec mon fils) et surtout D&D miniatures, version standard et version "JDR" -un D&D mini scénarisé en fait : un joueur contrôle une bande d'aventuriers et un master décrit sommairement les lieux et dirige les monstres-

Toujours en vrac, voici quelques photos :



3 commentaires:

The Raskal a dit…

Tu as vu qu'il y avait un jeu de rôle papier crée par Green Ronin
http://www.greenronin.com/dragon_age/

adraste a dit…

Merci pour l'info, Raskal !

adraste a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.