samedi 20 décembre 2008

Escarmouche au bourg de Malebranche.

Ce soir, une partie de Song of Blades and Heroes contre mon fils. Il jouait une troupe d'humains qui devaient défendre leur bourg fortifié d'une bande d'hommes-lezards. Ces derniers avaient réussi à créer rapidement une brèche dans la palissade afin de pénétrer dans le village.
Pour gagner je devais éliminer la milice adverse ou parvenir dans la tour du bastion. Mon fils devait aussi éliminer ma troupe ou me faire fuir.


Les hommes-lézards s'engouffrèrent dans le bourg par la rue Nord-est. Le premier d'entre eux se heurta à la résistance acharné d'un paysan. Puis, Rytorn, le héros de la bande humaine sortit des rangs, acheva l'humanoïde qui était au sol, et décapita (gruesome kill) celui qui lui faisait face. Ce haut fait provoqua une peur panique dans le rang des ennemis qui se traduisit par un mouvement de fuite de deux d'entre eux.
Un peu plus loin, dans une rue à l'ouest, deux hommes-lézards se retrouvèrent face à Randalf, le magicien accompagné d'un paysan-milicien ( Stones) et d'Aspear, le paladin. Le magicien parvint à paralyser (transfix) une créature mais se fit éclater le crâne par la massue du second. Le champ libre, une fois que le sort se fut dissipé, les deux hommes-lézard coururent vers le bastion.
Dans l'autre portion du village, le frère Streinshpen (cleric) se fit occire sous les yeux de Rytorn. Fou de rage, celui-ci embrocha un homme-lézard, puis un autre. C'en était trop pour le moral des survivants qui sonnèrent la retraite généralisée. En détalant, ils ont promis de revenir et de raser ce bourg humain de la région.

Une partie d'une heure très agréable. A chaque fois que je joue avec ce moteur de jeu, je suis surpris par la simplicité des règles et la profondeur tactique qu'elle créé. Bref, je le redis encore ici, Song of Blades and Heroes est rapide, amusant et réfléchi.

4 commentaires:

gilel a dit…

J'ai bien reconnu les cartes cry havoc : quelle échelle de fig pour jouer dessus; 15 ou 28mm ?

Olosta a dit…

15 mm normalement, si je puis me permettre. Et je rejoint l'auteur sur Song of BLandes & heroes, c'est simple mais efficace et adaptable...

The Raskal a dit…

J'aime beaucoup cette idée d'utiliser les cartes de Cry Havoc. Faudrait que je jettes un oeil sur celles de Dragon Noir et voir si je peux reproduire la campagne pour Song of Blades....

Quelle est la marque des figurines ? (va falloir que je me fasse du 15mm fantasie)

adraste a dit…

Les figurines utilisées sont du "Corvus Belli" (pour les hommes d'armes en armure et les paysans, achetés à l'Antre du Blup) et du "15mm UK" pour les figurines fantasy (le billet concernant leur prix et achat est celui ci : http://adraste.blogspot.com/2008/09/de-retour.html
D'ailleurs, les quelques figurines officielles Cry Havoc étaient du 15mm

Très bonne idée, Raskal, que d'adapter la campagne Dragon Noir pour SOBH. Personnellement, je n'ai que Dragon Noir 2 (http://adraste.blogspot.com/2008/10/pour-encore-quelques-cartes-de-plus-2.html
Et il s'agit de créatures araignées contre des aventuriers : pas super...

Pour ce qui est des campagnes, on peut facilement articuler plusieurs cartes ensemble pour former une "grande carte" ou carte générale sur laquelle on peut noter les différents déplacements et actions des diverses bandes en présence.